PDG / RSSI : un décalage dans la perception de la menace

Un sondage mené par Research Now pour la société Core Security a démontré un grand décalage entre PDG et RSSI lorsqu’il s’agit de sécurité de l’information. L’enquête met en évidence un manque de communication dans les hautes sphères de la hiérarchie. Ce manque de communication se traduit par deux faits : l’irrégularité de l’information transmise et…

Un sondage mené par Research Now pour la société Core Security a démontré un grand décalage entre PDG et RSSI lorsqu’il s’agit de sécurité de l’information.

L’enquête met en évidence un manque de communication dans les hautes sphères de la hiérarchie. Ce manque de communication se traduit par deux faits : l’irrégularité de l’information transmise et la manière de le faire. Attaché à parler technique,  le RSSI ne traduit pas les propos en termes d’affaires. C’est ainsi que 65% des chefs d’entreprises ne comprennent pas la répercussion de la menace sur l’entreprise et estiment ne pas voir les données nécessaires pour interpréter les conséquences d’une intrusion sur leurs affaires.

36% des PDG n’ont jamais reçu un quelconque rapport de leur RSSI sur l’état de la sécurité des systèmes d’information de l’entreprise, seulement 27% reçoivent régulièrement une mise à jour des informations.

Il y a un décalage de la perception des menaces entre les deux parties puisque 62% des RSSI sont inquiets quant au piratage de leur système informatique, tandis que seulement 15% des chefs d’entreprises se soucient d’une telle compromission.

[Source]

React